Ansanay-Alex Jean-Christophe – Auberge de l’Île Barbe : la Véritable Adresse de Peterpan

SYNDROME CULINAIRE DE PETERPAN : Un beau matin du Sirha, on m’explique que nous allons dîner à L’auberge de L’Île, dans le Jura.

Nous sommes courageux, mais bon 400 km pour aller en Alsace, je trouvais cela loin. On me regarde bien dans les yeux et on m’explique que nous allons à l’Auberge de l’Ile avec un seul L comme la première initiale de LYON. J’avais bien entendu parler d’un certains M. Ansanay à Lyon mais je n’avais pas associé les deux noms. Nous fîmes donc 5 au départ et je ne m’attendais pas à découvrir la véritable fontaine de jouvence de la capitale gourmande.

20h30 : malgré l’équipement d’un GPS digne des conseils de ma belle-mère, nous trouvons.

Lorsque tu arrives par la fenêtre, tu croises le regard des cuisiniers. On comprend alors qu’une personne du lieu a recueilli tous les enfants perdus et les protège sur son île du capitaine crochet. La porte s’ouvre : PETERPAN nous accueille, dans la vie d’autres personnes l’appellent « Jean Christophe », surement un pseudo. Il clame haut et fort : « dans les appartements du chef ». Puis il disparait à d’autres tables. La fée clochette nous emmène donc dans un refuge du dernier étage. Une sorte de pièce où l’on comprend que la notion du temps n’existe plus. Et là, le syndrome de PETERPAN s’empare de nous, même pas un plat de servi et nous saisissons de suite la tournure de la soirée.

Un champagne non dosé pour commencer. Peterpan, nous propose un 100 % meunier derrière, sûrement qu’il vient de réussir à la piquer dans la cave du méchant crocodile-horloge.
Le premier plat arrive, une superbe crème de Saint-Jacques. Le Chef 3 étoiles à côté de moi qui exerce en bourgogne mais d’origine bretonne, esquisse un large sourire. Je comprends que nous ne sommes plus au bord de Saône mais de la mer. L’enfant Joyeux : Peterpan est derrière nous. Il nous raconte l’histoire de la maison, il est né dedans et ne l’a jamais quitté.

Son amoureuse WENDY est déjà dans les bras de morphée… A ma gauche et à ma droite, les autres enfants sont turbulents, je décide donc de me saisir de l’IPAD qui présente la carte des vins. A chaque bouteille, les poils se hérissent et chaque plat servi devant nous par Mathieu et une complice de l’institut Paul Bocuse très prometteuse viennent couronner les saveurs des nectars, LEFLAIVE, MARGAUX, GUIGAL, etc…

Les profondeurs vertigineuses de la quintessence, du plaisir d’être entre amis et autour d’une jolie table envahissent ce lieu où le temps n’a plus d’importance et où le matin se lève à chaque instant…


Agrandir le plan

L’Auberge de l’Ile

Place Notre Dame L’Ile Barbe 69009 Lyon

Tel. : +33 (0)4 78 83 99 49

Fax : +33 (0)4 78 47 80 46

Site Officiel

Partager ce billet