SVP : Offrez leur des remises et vous gagnerez à chaque fois !

Vendre des produits ou des prestations ne suffit plus.
Les marques de l’hôtellerie restauration ont maintenant des convictions, un adn, une particularité qui font que chaque enseigne offre une expérience unique et le fait savoir au grand public.

Problème : leur garde rapprochée… leurs collaborateurs, dans une grande majorité des cas, ne peuvent profiter de l’expérience, l’ambiance dans laquelle ils travaillent ou celle d’établissements similaires, pour porter le message et ce, par manque de moyen.

A chaque fois que je demande à un hôtelier restaurateur, qui sont ses meilleurs ambassadeurs, il me répond inlassablement « ses clients ». La réponse est juste, cependant, à leurs côtés, est-ce que les cuisiniers, pâtissiers, sommeliers, réceptionnistes, maîtres d’hôtel, chefs de rang, apprentis, stagiaires ne sont-ils pas aussi les meilleurs porte-paroles de la joie que procure un établissement ?

« C’est une chance de travailler chez nous, en conséquence, comme c’est votre stage, vous ne serez pas rémunéré… ».
Avec la crise des talents de l’hôtellerie-restauration, cette idée est révolue. Mais, lorsque j’écoute la nouvelle génération qui rêve encore de travailler dans de grandes maisons, le besoin exprimé est différent.

Les mauvaises langues diront qu’il n’y a que l’argent qui compte pour eux, pas si sûr, mais c’est évident : hormis quelques chaines à l’international, les dispositifs pour offrir des conditions d’accès particulières à une part de rêve à travers une table ou une chambre sont inexistants.

Et si vous mettiez en place une « carte de membre » réservée aux collaborateurs qui travaillent dans vos enseignes, pour leur permettre de bénéficier d’avantages dans votre propre réseau ?
Une remise sur la table ou sur la chambre, certes avec des restrictions liées à la disponibilité pour ne pas cannibaliser l’activité principale, car au fil de mes rencontres avec vos collaborateurs, je pressens le besoin grandissant de pouvoir échanger avec leur entourage ou vos clients, sur des expériences liées à des marques et des enseignes.

Demain, avec une certaine fierté, lorsque vos collaborateurs indiqueront leur rémunération, ils diront « nourri », parfois « logé », leur salaire, et aussi une remise de X % dans tout le réseau des hôtels restaurants pour lequel je travaille.

Alors, pour qu’il puisse avoir le meilleur écho auprès des dirigeants des associations ou des chaînes hôtelières : Cuisine & Culture, Grandes Tables du Monde, Maître Cuisinier, Maître restaurateur, Toques Blanches, Collège culinaire, Relais & Châteaux, Châteaux Hôtel Collection, Logis, Best western… je vous invite à partager ce billet !

 

Partager ce billet
  • Claude Lacroix

    Rémi, les Relais & Châteaux ont déjà mis en place une carte « relaisteam » pour les collaborateurs qui justifient d’un an minimum au service de la chaîne. Elle permet de visiter les confrères français à tarif très préférentiel. Certes tous ne jouent pas le jeu, mais celà permet de découvrir de belles maisons. Cdlt

    • Merci Claude pour cette précision ! Car en échangeant avec les collaborateurs, je m’aperçois que c’est parfois mal connu aussi ! belle nouvelle !