Rétrospective [les 10 billets les plus marquants de 2015] !

Chaque semaine, vous êtes nombreux à consacrer du temps à la lecture des réflexions qui m’animent au quotidien, et nombreux sur le terrain à les faire aboutir. Pour tous ces rendez-vous virtuels et réels que j’ai partagé avec vous cette année, et tous ceux que 2016 nous promet, je voulais vous dire un grand merci !

Tradition oblige, à quelques heures de cette nouvelle année, petit retour sur le TOP10 des billets les plus marquants de ces douze derniers mois :

 

1 – La cuisine sera meilleure lorsqu’elle sera faite par les maîtres d’hôtel ! | 18/07/2015

Extrait : « Les guides gastronomiques devraient arrêter l’omerta sur le fait que l’assiette n’est pas tout et que, oui, le service contribue à progresser dans les étoiles ou toques et ils devraient même créer une nouvelle distinction »
https://tribu-ohayon.com/la-cuisine-sera-meilleure-lorsquelle-sera-faite-par-les-maitres-dhotel/

 

2 – Femmes de chef, on vous aime ! | 8/08/2015

Extrait : « Si les tables sont aujourd’hui à un tel niveau, c’est pour beaucoup, grâce à cet atout cœur »
https://tribu-ohayon.com/femmes-de-chef-on-vous-aime/

 

3 – Pourquoi les hôteliers restaurateurs ne trouvent pas de personnel ? | 19/12/2015

Extrait « Définitivement, le plus précieux : c’est le capital humain qui, au cœur de profonds changements en termes d’activités économiques en Europe, a besoin davantage de reconnaissance et d’éclairage, pour développer ses capacités, car les compétences existent, elles ne demandent qu’à être révélées. »
https://tribu-ohayon.com/pourquoi-les-hoteliers-restaurateurs-ne-trouvent-pas-de-personnel/

 

4 – Sommelier: Ces femmes et ces hommes qui fabriquent l’expérience relationnelle | 15/08/2015

Extrait : « Sommelier cela ne peut être qu’une vocation ! Quand on sait que le premier de nos semblables qui a transformé l’eau en vin a fini au bout d’un clou, il faut un certain courage ! »
https://tribu-ohayon.com/sommelier-ces-femmes-et-ces-hommes-qui-fabriquent-lexperience-relationnelle/

 

5 – Pâtissier : la 6ème saveur | 23/08/2015

Extrait : « Je me permets de vous le chuchoter : Demain, il est fort probable que les clients choisissent une table non seulement pour le nom de son chef, mais aussi pour la signature de son pâtissier(e). »
https://tribu-ohayon.com/patissier-la-6eme-saveur/

 

6 – Les menus « à faire » doivent remplacer les menus « affaires » | 11/07/2015

Extrait : « Les entreprises chahutées par l’économie réagissent et s’organisent différemment : « Avant les entreprises organisaient des déjeuners d’affaires pour traiter les affaires, puis ensuite pour fêter les affaires, aujourd’hui elles font moins d’affaires… »
https://tribu-ohayon.com/les-menus-a-faire-doivent-remplacer-les-menus-affaires/

 

7 – La liste qui y va fort ! | 12/12/2015

Extrait : « En évoquant « la subjectivité des guides », le Président d’Atout France contribue à la perte de confiance et de repères des consommateurs, avides de vérifier leur choix avant de valider leur achat. »
https://tribu-ohayon.com/la-liste-qui-y-va-fort/

 

8 – Cuisine de terroir ou de territoire ? 26/09/2015

Extrait : « Alors, faut-il encore envisager la cuisine de terroir comme une signature dans notre monde globalisé ? Est-ce qu’elle n’exclut pas l’idée même de la créativité ? »
https://tribu-ohayon.com/cuisine-de-terroir-ou-de-territoire/

 

9 – Pourquoi il n’y aurait plus que 250 étoilés dans 10 ans ? | 29/08/2015

Extrait : « La cuisine française n’est peut-être pas la meilleure du monde aux yeux de certains, mais nous en sommes la matrice. »
https://tribu-ohayon.com/pourquoi-il-ny-aurait-plus-que-250-etoiles-dans-10-ans/

 

10 – Succès c’est tromper ? 21/06/2015

Extrait : « Les marques de la nouvelle économie travaillent sur la valeur du succès. La rencontre entre deux communautés, celle des acteurs de la profession et de leur client. Au contraire, les marques de l’ancienne économie travaillent sur les valeurs de la réussite, la mise en avant unique des acteurs »
https://tribu-ohayon.com/succes-cest-tromper/

 

Merci encore pour tous ces moments de partage.

Vitalie, Séverine et moi-même, vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année et aurons plaisir à vous retrouver en 2016 !

 

 

 

Partager ce billet